Ventilxp.com - Le Forum de la mob
http://www.ventilxp.com/forumv2/

Calculer son pot en fonction des diagrammes
http://www.ventilxp.com/forumv2/viewtopic.php?f=41&t=2675
Page 1 sur 2

Auteur :  lowentity [ ven. 01 mai 2009 - 12:53 ]
Sujet du message :  Calculer son pot en fonction des diagrammes

Bon alors vu que la question "quel pot choisir?" reviens souvent, et comme je l'avais proposé dans le post partie prépa peugeot, je vais faire un petit post pour expliquer comment calculer son pot d'échappement en fonction de son cylindre

(tous les calculs sont basé du livre de Didier Thomas, donc je n'ai rien inventé, il n'en reste pas moins que des calculs ça reste théorique, rien ne vaudra plusieurs essais de pots de différentes longueurs! et un pot peut très bien convenir à un cylindre avec des diagrammes donnés, et ne pas très bien aller à un autre qui aurait les mêmes diagrammes)

Ce post est là pour deux raisons, la première est de faire comprendre qu'un pot est fonction des diagrammes et de son régime d'accord! la deuxième est de peut être aider certains qui voudrais s'en fabriquer un (et la je pense au post partie "débat" qui explique comment réaliser son pot calculé)

Je pense qu'une petite explication sur le fonctionnement de celui ci serait plutôt judicieuse

Le pot d'échappement, ou autrement appelé "pot de détente" ou encore "résonateur" va comme se dernier l'indique résonner, pour faire simple ça va faire comme un instrument à vent, en fonction d'une certaine longueur celui ci va sortir un son différent (un régime d'accord, une résonance ou une onde acoustique ne sont que des "fréquences") mais la comparaison s'arrête là!

La puissance du moteur 2 temps est fonction de son bon remplissage, et le pot de détente à un rôle très important dans la puissance de celui ci (environ 60% de la puissance donc c'est important de ne pas le négliger) son rôle sera d'empêcher les gaz frais, si durement admis dans le cylindre de sortir mais aussi d'aider les gaz brûlés à sortir

citation de Didier Thomas que je trouve très claire a écrit :
Dès l'ouverture de la lumière d'échappement, en se détendant dans le cintre puis dans le cône divergeant, les gaz créent une onde de dépression qui vide le cylindre. Cette onde est réfléchit par le cône convergent. Elle devient une onde de dépression qui retourne à la lumière d'échappement afin de repousser les gaz frais dans le cylindre (noter qu'il s'agit de la réflexion des ondes de pression et non pas de celle des gaz d'échappement)


je rajoute à cette citation ceci afin de mieux comprendre certains termes utilisés :
Image

Il va falloir passer aux calculs, donc on l'aura compris l'accord du pot d'échappement va se faire à un certain régime (enfin va s'étendre sur une certaine plage de régime, du couple à la puissance max)

Tout sera fonction de la vitesse de propagation de l'onde, et celle ci sera fonction de la température des gaz, plus la température sera élevée et plus l'onde va ralentir, et plus on va loin dans l'échappement plus la température baisse (logique me direz vous)

donc pour accorder un pot, il faut prendre en compte le moment ou la lumière d'échappement va s'ouvrir (le diagramme), la vitesse de propagation de l'onde (qui sera fonction de la température en différent points du pot) et le régime de rotation. Il faut que l'onde en fonction de tout ça, est fait un aller retour pour arriver précisement au bon régime à la lumière d'échappement

ça parait compliqué tout ça! sauf que, on va généraliser, une valeur moyenne de la vitesse de propagation de l'onde dans le cintre sera de 1100mètres par seconde, et dans le reste du pot elle sera de 500 mètres seconde

pour la longueur totale du pot d'échappement (donc j'entends par là depuis la lumière d'échappement, avec le conduit d'échappement jusqu'au tout début du tube de fuite ou fin du cône convergeant c'est la même chose)

on va prendre un exemple, prenons un moteur avec 186° à l'échappement et 128° aux latéraux, on va l'accorder à 8500tr/min

voici le calcul:
Image

ici on a la longueur pour un aller/retour, donc il faut diviser la longueur obtenue par 2 ce qui nous donne un pot de 0,91mètres (avec la longueur du conduit d'échappement inclue!!)

pour calculer la dedans la longueur du cintre, car il faut aussi accorder aux latéraux (celui ci à pour rôle de vider le cylindre, il faut donc arrêter de vider le cylindre au moment ou les transferts latéraux vont être découvert, ici on a 186-128=58° d'écart entre les latéraux et l'échappement, imaginez le piston descendre depuis la combustion, découvrir la lumière d'échappement, c'est là que entre en jeu le rôle du cintre, et il faut que ça s'arrête au moment ou on va découvrir les latéraux, donc 58/2= 29° plus tard il faut arrêter de vider le cylindre)

ce qui nous donne:
Image

qu'il faut encore une fois diviser par deux, donc 0,62mètres/2= 0,31mètres pour le cintre

voilà pour ce qui est du calcul du pot idéal en fonction de son cylindre et du régime souhaité!

il faut aussi prendre en compte le volume du pot (qui sera fonction des différents angles des cônes) des angles très prononcés vont avoir tendance à "assouplir" le comportement du moteur, et à l'inverse des angles moins prononcés vont le rendre plus "brutal" au moment ou l'accord va se faire


Voila, messieurs qui souhaitent savoir si tel ou tel pot sera adapté ou non a votre cylindre, il vous suffit de mesurer la longueur totale de votre pot d'échappement, la longueur de votre conduit d'échappement dans le cylindre, votre diagramme d'échappement, de savoir quel régime vous souhaitez prendre et reprendre la formule à l'envers (je ne parle pas de la longueur du cintre, si déjà votre longueur totale est bonne c'est déjà pas mal!)

PS: ceci ne sont que des calculs théorique! dans la réalité il ressort que le pot ici calculé accordé à 8500tr/min s'accordera 500 à 1000tr/min plus haut (détail constaté suite à plusieurs essais de pot avec les formules de Didier Thomas)

Auteur :  cannard [ ven. 01 mai 2009 - 15:16 ]
Sujet du message : 

ça c'est les formules de didier thomas, j'avais fait un tableur qui les reprends pour les faignants : lien

Auteur :  lowentity [ ven. 01 mai 2009 - 20:27 ]
Sujet du message : 

oui oui ce sont les formules a Didier Thomas, je l'ai précisé

Auteur :  miky [ ven. 01 mai 2009 - 21:59 ]
Sujet du message : 

Cannard: sur ton tableur, à quoi correspond le coefficient compris entre 6 et 8?

Est-ce que la différence de régime d'accord est aussi valable avc le tableur?

Auteur :  cannard [ ven. 01 mai 2009 - 22:03 ]
Sujet du message : 

le coef est précisé par didier thomas dans son bouquin, mais il commence à dater ce tableur, je ne sais plus quelle valeur il préconise, faut que je regarde ça ;)

quand au régime d'accord il y a de fortes chances que ça soit aussi valable pour le tableur, il permet uniquement de garder le maximum de précision (les calculs ne sont pas arrondis au fur et à mesure) mais c'est sûrement les valeur de vitesse de l'onde qui sont approximatives ;)

edit : je cite :
"La section de sortie du divergent est 6 à 8 fois supérieure à la section d'entrée."

il ne précise rien d'autre, si je me rappelle bien ça influe sur le diamètre de la partie cylindrique du pot (via la différence entre section d'entrée et de sortie du divergent), donc sur le volume du pot...

après je pense qu'en mettant une valeur intermédiaire (donc 7) tu ne prends pas trop de risque, mais ça fait partie des paramètres sur lesquels jouer quand on essaye plusieurs pots ;)

edit 2 :

lowentity a écrit :
Il faut aussi prendre en compte le volume du pot (qui sera fonction des différents angles des cônes) des angles très prononcés vont avoir tendance à "assouplir" le comportement du moteur, et à l'inverse des angles moins prononcés vont le rendre plus "brutal" au moment ou l'accord va se faire


pour résumer c'est surtout une histoire de volume si j'ai bien compris, plus le volume est important, plus le moteur est souple ?

si c'est ça en résumé on a :
- augmentation du "fameux" rapport => augmentation du diamètre de la partie cylindrique => augmentation du volume => moteur plus souple
- augmentations DES angles => augmentation du volume => moteur plus souple

ce qui colle à la réalité, le pot doppler par exemple ayant un gros volume donne un moteur souple et le black gun avec son petit volume donne un moteur pointu (ou brutal si vous préférez) CQFD :lol:

P.S : attention cependant, un pot court avec un gros volume donnera un moteur souple, mais uniquement à haut régime (le cas du bidalot RP, nan ?) et un pot long avec un petit volume donnera un moteur pointu mais uniquement à bas régime (le cas du kenji)

Auteur :  cortex73 [ sam. 02 mai 2009 - 10:44 ]
Sujet du message : 

Quelques erreurs d'étourderie je pense:

"Dès l'ouverture de la lumière d'échappement, en se détendant dans le cintre puis dans le cône divergent, les gaz créent une onde de dépression qui vide le cylindre. Cette onde est réfléchie par le cône convergent. Elle devient une onde de pression qui retourne à la lumière d'échappement afin de repousser les gaz frais dans le cylindre (notez qu'il s'agit de la réflexion des ondes de pression et non pas de celle des gaz d'échappement)"

"Tout sera fonction de la vitesse de propagation de l'onde, et celle ci sera fonction de la température des gaz, plus la température sera élevée et plus la vitesse de l'onde (sa célérité) sera grande, et plus on va loin dans l'échappement plus la température baisse (logique me direz vous) "

:wink:

Auteur :  lowentity [ sam. 02 mai 2009 - 16:52 ]
Sujet du message : 

Cortex, ce que tu as cité c'est la partie que j'ai "copié collé" du livre de DT :lol: c'est même pas de moi, quasi tous le reste l'est xD

mais pour la deuxième partie oui tu as raison, je me suis planté, j'édite!

Cannard --> bon résumé, c'est ça! (mais le volume est aussi en fonction de la cylindrée du moteur, y'a un juste milieu, le doppler est vraiment polyvalent entre moteur 50cm3 souple et moteur 70cm3)

Auteur :  andy02 [ sam. 02 mai 2009 - 19:05 ]
Sujet du message : 

Très bon topic mais bon , qui va fabriquer le pot ? :mrgreen: .

Parce que autrement il serait pas mal d'avoir chacun son p'tit pot bien conçu rien que pour son moteur . Ca permetterait de pouvoir éxploiter entièrement certains moteur , enfin de ne plus avoir de kit polini et pot bidalot et on fait la course .

Enfin je sais pas comment dire mais bon si vous comprenez :wink: .

Auteur :  lowentity [ sam. 02 mai 2009 - 22:25 ]
Sujet du message : 

qui? moi, je fais mon pot en ce moment, quasi fini, faut que je trouve quelqu'un pour souder au chalumeau et c'est bon :D

Auteur :  Xr_du_29 [ mer. 06 mai 2009 - 1:02 ]
Sujet du message : 

Arf, si tu l'avais fait plus tôt, j'aurais pus te le souder sans problème ton pot ... :? Mais là avec le peu d'heure d'atelier qu'il me reste ... :roll:

Mais fais-le toi-même tiens ! :wink:

Une paire de lunettes O-A, des bons gants, un chalumeau bien régler, un peu d'essais sur des chutes et ça va le faire ! :)

Auteur :  lowentity [ mer. 06 mai 2009 - 10:40 ]
Sujet du message : 

j'ai tout ça, sauf que le chalumeau que j'ai c'est un bi gaz oxygène butane, a part faire des trous... ça fait rien de bien, mais j'ai un ami plombier, donc ça ira, faut juste que je finisse de couper le pot comme je le veux et il me soude ça :wink:

mais merci à toi quand même :wink:

Auteur :  Xr_du_29 [ mer. 06 mai 2009 - 13:11 ]
Sujet du message : 

Oui les Plombier ont beaucoup d'expérience dans le chalumeau ! :D

Prends des photos de l'avancement hein ! :wink:

Auteur :  kronenbourg [ jeu. 09 juil. 2009 - 17:34 ]
Sujet du message : 

J'ai essayer de me fourrer dans les calculs il y a quelques temps, et il y a pas mal de questions qui me sont venues.
Surtout en comparant Didier Thomas à d'autre doc : comme celui-ci http://forum.mobcustom.com/vt60033-tuto ... de-detente ou "préparation des moteurs 2té de mototechnologie (il est en ligne sur rrd pour ceux qui veulent).

Ne faudrait-il pas donner au cintre en angle très faible? Comme c'est indiquer dans un bouquin de moto-technologie.
Ensuite, le conduit d'échappement du cylindre est compris dans la longueur totale et la longueur de cintre, ok. Sauf que ce conduit d'échappement comporte un venturi et que la surface de la section d'entrée (de la lumière) est inférieure à celle de la section de sortie. Alors on fait quoi avec ça?
Dans les ouvrages où on se base sur des diamètre de conduits ou des surface de section, on doit se baser sur lequel des deux?

Didier Thomas calcule une longueur de pot qu'il conserve par la suite. Moto-technologie calcule sa longueur de pot de la même manière mais agit de sorte que cette longueur de pot arrive au milieu du cone convergent (plus compréhensible avec le bouquin sous les yeux). Ce qui donne des pots assez longs, avec une partie centrale très longue.

Alors on croit qui dans le lot, Didier thomas qui nous fournit des formules simples sans préciser et sans vraiment prendre en compte les angles de divergent, cintre et convergent qui semblent pourtant primordiaux ou Moto-technologie et d'autres qui avancent beaucoup de données sans les justifier?


En ce qui concerne l'épaisseur de tôle, elle doit être la plus fine possible de façon à permettre son refroidissement rapide pour un bonne détente, c'est bien ça?

Bref :?:

Auteur :  Bibliotobec.org [ jeu. 09 juil. 2009 - 17:51 ]
Sujet du message : 

Aux dires de braceletti (qui n'est pas le dernier dans le bricolage de pot :lol: ), le mieux est la tôle de 6/10ème. Fragile mais bien mieux que celle de 8/10ème au niveau de la résonance du pot :wink:

Auteur :  miky [ ven. 10 juil. 2009 - 20:13 ]
Sujet du message : 

Petite question: quel diamétre il faut prendre pour le cintre?

Car de ce diamètre dépend aussi le volume du pot d'après le tableur de cannard.

Auteur :  cannard [ sam. 18 juil. 2009 - 17:14 ]
Sujet du message : 

tu prends le diamètre de sortie de la rotule par exemple...

au passage, il me revient en tête quelque chose : j'ai il y a peu de temps réduit le diamètre du tube de fuite de mon pot (de 18mm à 16mm, pour le refaire correctement et diminuer un peu le bruit), résultat : beaucoup moins souple mais bien plus rageur en haut, donc ça peut être un moyen de peaufiner ;)

Auteur :  gegeochaco [ lun. 20 juil. 2009 - 10:24 ]
Sujet du message : 

cannard:
reduire le tube de fuite et le raccourssir permet effectivement de rendre un moteur plus pointu.

a par ça je voulait savoir si l'isolant thermique avait qu'elle effet sur l'echappement? (beaucoup utiliser dans les années 90)

Auteur :  Jef [ lun. 20 juil. 2009 - 10:32 ]
Sujet du message : 

attention lors de la conception d'un pot
j'ai reduit le coude d'un pot de mbk pour le passer en mdoeel peugeot (pot conti)
du coup il aurait du bien s'accorder avec mon moteur
resultat : une vraie merde !!!!

j'ai refoutu le poireau (pot arrow) et bizarrement, ca marchait mieux

Auteur :  cannard [ lun. 20 juil. 2009 - 18:43 ]
Sujet du message : 

gegeochaco : il me semble que l'isolant thermique augmente le régime d'accord, vu que la vitesse de l'onde augmente avec la température...

Auteur :  gegeochaco [ jeu. 23 juil. 2009 - 7:56 ]
Sujet du message : 

c'est bien ce qu'il me semblait.
mais j'ai eu un doute tous a coup.

Auteur :  miky [ mar. 11 août 2009 - 17:43 ]
Sujet du message : 

J'aurais besoin d'informations sur le tube de fuite d'un pot, notamment sur les dimensions.

Je m'explique: j'ai un pot RGD à pompe, et il n'a pas de tube de fuite. Pour ceux qui ne le connaissent pas, au bout de corps, il y a un cone soudé, et la cartouche rivée, que j'ai changé pour une absorption.

Cannard dit qu'en reduisant le diamètre du tube de fuite, le moteur est plus nerveux et plus rageur en haut.

Est ce que j'y gagnerais quelque chose en mettant un tube de fuite?
Quelle longueur choisir?
Quel diamètre choisir?

Merci d'avance.

Auteur :  Flucky [ mar. 11 août 2009 - 19:34 ]
Sujet du message : 

La mitraillette fait office de tube de fuite

Auteur :  103peugeot [ mar. 11 août 2009 - 20:10 ]
Sujet du message : 

Le détente, la pire chose dans un 2 temps.

Vos formules reste trop simpliste pour réaliser un bon pot. Pour bien faire il faut tenir compte de l'avance a l'allumage. La température change en fonction de se facteur.

kronenbourg a écrit :
En ce qui concerne l'épaisseur de tôle, elle doit être la plus fine possible de façon à permettre son refroidissement rapide pour un bonne détente


Un pot qui refroidit et les pers baissent. La vitesses des différend jeux d'ondes est dépendante de la température des gaz.

Plus ces chaud plus sa va vite donc l'accord se fait dans les hauts régimes et inversement.

cannard a écrit :
j'ai il y a peu de temps réduit le diamètre du tube de fuite de mon pot, beaucoup moins souple mais bien plus rageur en haut,


Ces tous a fait normal, en réduisant le diamètre de sortie, es gaz ont plus de mal a s'échapper du pot. Donc la température augmente, se qui augmente aussi la vitesse de l'onde.

Le pot s'accorde a un régime plus haut comme s'il avait raccourcit.

Sur de vrai pot, une pièce s'insère dans le tube de fuite pour jouer sur le diamètre. Se type de venturi est dispo en plusieurs taille de 2/10 en 2/10 éme.

Revers de la médaille. Si vous fermé trop le tube de fuite, la température augmente trop, et vous cramez le film d'huile dans le cylindre et pouf serrage.

Sur un 50 cc ne descendait jamais en dessous de 16 mm

gegeochaco a écrit :
je voulait savoir si l'isolant thermique avait qu'elle effet sur l'échappement ?


Le but principal d'isoler thérmiquement un pot et de lui conserver sa chaleur, lorsque la moto roule.

Au banc d'essai, par exemple tu sort 10 Cv mais une fois en dynamique, tu peut te retrouver avec seulement 8 ou 9 Cv. En se déplacement, la circulation d'air refroidit le pot qui s'accorde légèrement plus bas.

Le fait de l'isoler permet de baisser très très légèrement le bruit. Intéressant si l'on est un peut limite au sonomètre.

Sur certaine catégorie de compétition, cela permet aussi au pot de réagir beaucoup plus vite.

Suivant ou vous placez l'isolant, sa permet encore une fois de jouer sur l'accord du pot. Intéressant pour une course sur un circuit court et après pour un circuit long

Revers de la médaille la aussi, impossible de lire sa carburation sur le coude du pot

Auteur :  Djidane57 [ mar. 11 août 2009 - 22:10 ]
Sujet du message : 

Clair net et précis, je note, pour ma bécane ^^

Auteur :  miky [ mer. 12 août 2009 - 12:00 ]
Sujet du message : 

Merci pour ces infos claires et nettes.

Flucky: le diamètre de la mitraillette de ma cartouche est assez gros je trouve, mais à la place du cone entre le corps et la cartouche, je voulais mettre un tube de fuite, car je voudrais jouer sur le régime d'accord du pot.
Mais je ne sais pas sur quoi me baser pour trouver le diamètre du tube de fuite.

Auteur :  bigdor51 [ ven. 19 mars 2010 - 17:42 ]
Sujet du message : 

103peugeot a écrit :
Revers de la médaille la aussi, impossible de lire sa carburation sur le coude du pot

qu'entend tu par lire la carburation sur le coude du pot ?

Auteur :  Djidane57 [ ven. 19 mars 2010 - 19:39 ]
Sujet du message : 

Le bleu du jacky ... :wink:

je sais pas comment le lire, mais quand ça chauffe trop ça devient doré ... :? (le métal se colore suivant la T° faisant plus ou moins office de thermomètre ...)

Auteur :  bigdor51 [ ven. 19 mars 2010 - 20:03 ]
Sujet du message : 

à d'accord donc si le coude chaufe sa voudrais dire que la carburation searis trop pauvre

Auteur :  Yoh-an [ sam. 14 août 2010 - 16:20 ]
Sujet du message : 

103peugeot a écrit :
En réduisant le diamètre de sortie, les gaz ont plus de mal à s'échapper du pot. Donc la température augmente, ce qui augmente aussi la vitesse de l'onde.

Le pot s'accorde à un régime plus haut comme s'il avait raccourci.

Revers de la médaille. Si vous fermez trop le tube de fuite, la température augmente trop, et vous cramez le film d'huile dans le cylindre et pouf serrage.

Sur un 50 cc ne descendez jamais en dessous de 16 mm


D'après mes essais, j'ai ressenti carrément l'inverse de ce que tu dis.

J'ai augmenté la longueur du tube de fuite de mon pot Doppler, et réduit à 12mm au lieu de 16, ma mob chauffe énormément moins, et le pot s'accorde beaucoup plus bas.

J'aimerai qu'on m'explique pourquoi. :icon_scratch:

Auteur :  gegeochaco [ sam. 14 août 2010 - 17:07 ]
Sujet du message : 

c'est une histoire de compromis.
toi tu travail avec un moteur d'origine donc temps de croisement faible, petite carbe, moteur très peut gaver.
donc tu a du mal a monté le pot en pression. du coup ça ne fait pas chauffer l'echappement a bas regime. le faite de gardé l'echappement frais (j'me comprend sur le mots frais) et de reduire la dimmension du tube de suite , demande aux pot plus de temps pour se vider. donc le regime d'accord est abaisser.
mais quand ton moteur monte en regime tu arrive a mieux gaver ton pot donc il monte en pression et doit chauffer legerement, et a se moment la tu augmente t'as plage d'utilisation. donc en gros tu gagne un peu partout mais cette methode est applicable aux moteur qui ne sont pa pointu.

en gros il faut soit du metier soit un bon coup de bol parce que se que tu as fait n'est pas applicable a tous les moteur. le jous ou tu monte un moteur plus pointu tu peut annulé.

Page 1 sur 2 Le fuseau horaire est réglé sur UTC+01:00
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Limited
https://www.phpbb.com/